Couverture du livre Témoignage, mémoire et histoire

En marge, Bergier ou l’art d’être baroque

Auteurs

Régis Le Mer (auteur)
Jacques Pellet (auteur)
Publié 07-03-2023
Pages 195-206
Résumé

Jacques Bergier (1912-1978), juif natif d’Odessa (Ukraine), être déconcertant, paradoxal et attachant, causeur prolixe mais homme secret, grand lecteur et amateur de littérature fantastique, mais aussi avec une véritable culture scientifique, a tenté sa vie durant de faire coexister en lui, en les mettant sur le même plan, le réel et l’imaginaire, la pensée rationnelle et la pensée magique, les faits et les hypothèses, le fantastique et le quotidien, ceci expliquant sa participation à l’écriture entre autres ouvrage du Matin des magiciens en 1960. Il est ainsi considéré comme un des deux fondateurs avec Louis Pauwels du réalisme fantastique. Son humour, omniprésent selon ses contemporains, pouvait l’amener à jouer avec et à se jouer de l’interlocuteur. Résistant authentique dans le réseau Marco-Polo, il fut déporté à la Neue Bremm (Allemagne), séjour qui le marqua définitivement. Il a tiré de sa période résistante le roman d’espionnage vécu Agents secrets contre armes secrètes, sujet à controverses.

Téléchargements


Licence Creative Commons License

Ce travail est disponible sous licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International, sauf mention contraire.