Article initialement publié sur Factuel. L'info de l'Université de Lorraine (10 févr. 2021)

Connaissez-vous les PUN-EDULOR ? Il s’agit de la maison d’édition de l’Université de Lorraine fondée il y a presque 40 ans dans le cadre de l’Université de Nancy 2. 2021 débute sous le signe du changement pour les activités d’édition de l’établissement avec la fermeture de cette vénérable institution qui sera remplacée par une nouvelle structure : les Éditions de l’Université de Lorraine (EDUL). Quelles vont être les priorités de cette nouvelle maison d’édition et quels changements concrets vont s’opérer ? Factuel est allé à la rencontre de Lylette Lacôte-Gabrysiak, administratrice provisoire des PUN-Edulor. Tour d’horizon !

Les PUN-Edulor se transforment en EDUL : qu'est-ce qui explique cette évolution ?

Lylette Lacôte-Gabrysiak : les « Presses Universitaires de Nancy » (PUN), fondées en 1982, étaient la maison d’édition historique de l’Université de Nancy 2. Lors de la fusion des universités lorraines en 2012, la maison est devenue « Presses Universitaires de Nancy – Éditions Universitaires de Lorraine » (PUN-Edulor) mais l’essentiel de son fonctionnement n’a pas été modifié. Le milieu des éditions universitaires a cependant lui beaucoup évolué au cours de ces dernières années et il semblait important à présent de pouvoir moderniser les activités éditoriales de l’université. En 2019, le Président et le vice-président Recherche de l’UL ont mis en place un groupe de travail chargé de réfléchir sur l’édition universitaire en Lorraine - dirigé par Andreas Gutsfeld, il est également composé de Pierre Halen, Jean-François Lutz, Vincent Malnoury et de moi-même - afin que celui-ci puisse remettre ses préconisations. Après avoir effectué un travail d'examen approfondi sur les pratiques de publications des laboratoires de l’établissement, évalué les PUN-Edulor et réalisé une série d’entretiens auprès d’autres presses universitaires en France et en Belgique, le groupe de travail a souhaité insuffler une nouvelle ambition et a proposé la mise en place d’une nouvelle structure : les Éditions de l’Université de Lorraine (EDUL).

Quelles vont être les priorités des EDUL ?

Lylette Lacôte-Gabrysiak : pleinement alignée avec les engagements de l’Université de Lorraine concernant la science ouverte, la principale priorité des EDUL consistera en la mise en ligne, en accès libre, des ouvrages scientifiques dès leur publication, ce qui n’empêchera pas la commercialisation simultanée d’une forme imprimée. Il s’agira également de faire rayonner l’université non seulement au sein de la communauté scientifique mais également auprès d’un public élargi par la création de collections de manuels, de vulgarisation et d’ouvrages de prestige. C’est peut-être à travers ces collections que les sciences exactes, absentes des PUN-Edulor, pourraient être associées aux éditions de l’université. Les actions de promotions des ouvrages et d’accompagnement des auteurs seront renforcées. D’un point de vue fonctionnel, la création des EDUL devrait s’accompagner par la mise en place d’un réseau qui réunira, sur la base du volontariat, les personnes qui s’occupent d’édition à l’Université de Lorraine. L’objectif est de créer une synergie, des liens privilégiés, qui permettront une meilleure fluidité dans les projets éditoriaux partagés, une montée globale en compétences de ces personnes et qui permettront aux membres du réseau d’être des points de premier contact vers les EDUL répartis sur l’ensemble des implantations géographiques de l’établissement.

Qu’est-ce qui va concrètement changer ?

Lylette Lacôte-Gabrysiak : les EDUL devraient prendre la forme d’un centre de coordination qui fonctionnera avec un directeur, un responsable administratif et un conseil de gestion où seront représentés toutes les personnes liées à l’édition au sein de l’université. Un comité de rédaction composé d’enseignants-chercheurs et de chercheurs sera également mis en place. Ses missions porteront sur la définition de la politique éditoriale, la validation des publications après des expertises selon une procédure d'évaluation en double aveugle (l’identité de l’auteur et des deux lecteurs-évaluateurs ne sont pas communiquées) et, enfin, il statuera sur la création et la politique éditoriale des collections.

Les EDUL reprendront le catalogue des PUN-EDULOR et se chargeront de la commercialisation et de la promotion des ouvrages parus sous cette marque. Quant aux collections actuelles des PUN, elles pourront être présentées au comité éditorial des EDUL et trouver leur place dans la nouvelle structure en fonction des propositions de leurs directeurs et de l’avis du comité. Le passage des PUN aux EDUL se fera progressivement au cours de l’année 2021 pour arriver en janvier 2022 à une seule maison prête à s’inscrire avec enthousiasme dans le paysage de l’édition scientifique.

Une dernière précision : les projets en cours aux PUN-Edulor (devis de moins d’un an, subventions déjà versées) devront être finalisés pour le 30 juin 2021.