Show cover
Couverture du livre Tracer sa voix (Savannah Kocevar, 2023) Show/hide cover

Références bibliographiques

Corpus, œuvres, entretiens et ouvrages critiques sur Marguerite Duras

Œuvres de Marguerite Duras

Corpus primaire

L’Amant [A],Paris, Éditions de Minuit, 1984.

L’Éden cinéma [EC], Paris, Gallimard, collection « Folio », 1989 [1977].

L’Amant de la Chine du Nord [ACDN], Paris, Gallimard, collection « Folio », 1993 [1991].

Un Barrage contre le Pacifique [BCP], Paris, Gallimard, collection « Folio », 2011 [1950].

Corpus secondaire

La Vie matérielle : Marguerite Duras parle à Jérôme Beaujour, Paris, POL, 1987.

Écrire, Paris, Gallimard, 1993.

Le Monde extérieur, Outside II, Paris, POL, 1993.

Papiers d’un jour, Outside I, Paris, Gallimard, 1996 [1984].

Des journées entières dans les arbres, Paris, Gallimard, collection « Folio », 1997.

Cahiers de la guerre et autres textes [CG], Paris, Gallimard, collection « Folio », 2008.

Entretiens

Cousin Gabriel, Duras Marguerite et Knapp Bettina, « Interviews avec Marguerite Duras et Gabriel Cousin », The French Review, 44, 1971.

Duras Marguerite et Pivot Bernard, Apostrophe [émission télévisée], réalisé par Jean-Luc Léridon, Antenne 2, 1984, 88 min.

Duras Marguerite et Porte Michelle, Les Lieux de Marguerite Duras, Paris, Éditions de Minuit, 2012 [1976].

Articles et ouvrages généraux sur Marguerite Duras

Adler Laure, 1998, Marguerite Duras‎,Paris, Gallimard.

Ahlstedt Eva, 2003, Le Cycle du « Barrage » dans l’œuvre de Marguerite Duras, Göteborg, Acta Universitatis Gothoburgensis.

AlazetBernard, 2002, Écrire, réécrire Marguerite Duras. Bilan critique,Paris, Lettres modernes Minard, collection « L’icosathèque ».

Aliette Armel, 1991, Marguerite Duras et l’autobiographie, Paris, Le Castor astral.

Ammour-Mayeur Olivier, 2004, Les Imaginaires métisses : passages d’Extrême-Orient et d’Occident chez Henry Bauchau et Marguerite Duras, Paris, L’Harmattan, collection « Structures et pouvoirs des imaginaires ».

Aronsson Mattias, 2008, La Thématique de l’eau dans l’œuvre de Marguerite Duras, mémoire de maîtrise de lettres, Université de Götenberg (Suède). Disponible sur : https://biblioteca.ucm.es/data/cont/media/www/pag-61249/La%20tem%C3%A1tica%20del%20agua.pdf [consulté le 14 juin 2023].

Barbe Philippe, 1999, « Hétérotopies et cartographie existentielle des lieux de Marguerite Duras », French Literature, 26, Amsterdam, Éditions Rodopi, p. 183-196.

Barbe Philippe, 2003, « Mémoire des lieux : reterritorialisation de l’espace colonial chez Marguerite Duras », L’Esprit créateur, 43, p. 101-112.

Barre Fabienne et Cousseau Anne (dirs), 2006, Marguerite Duras : marges et transgressions ; actes du colloque des 31 mars, 1er et 2 avril 2005, Université Nancy 2, UFR de Lettres, Nancy, Presses universitaires de Nancy, collection « Le texte et ses marges ».

Barre Fabienne, 2006, « L’obligation d’imaginer de Marguerite Duras », dans Cousseau Anne et Roussel-Denès Dominique (dirs). Marguerite Duras : marges et transgressions ; actes du colloque des 31 mars, 1er et 2 avril 2005, Université Nancy 2, UFR de Lettres, Nancy, Presses universitaires de Nancy, collection « Le texte et ses marges », p. 127-145.

Bernas Steven, 2007, L’Impouvoir de l’auteur(e) : création et médias, Paris, L’Harmattan, collection « Champs visuels ».

Blot-Labarrere Christiane, 2005, « De Césarée à “Roma”, Marguerite Duras dans les forêts de Racine », dans Saemmer Alexandra et Patrice Stéphane (dirs), Les Lectures de Marguerite Duras, Lyon, Presses universitaires de Lyon, p. 17-28. 

Bogaert Sophie, 2010, « Marguerite Duras ou comment l’écrivain tue la femme », dans Burgelin Claude, RocheIsabelle et Roger-Yves (dirs), Autofiction(s), Lyon, Presses universitaires de Lyon, p. 165-186.

Borgomano Madeleine, 2001, « Duras : Les voix du silence », Cahiers de Narratologie, 10/1, p. 231-241. Disponible sur : https://doi.org/10.4000/narratologie.6945.

Borgomano Madeleine, 2010, Marguerite Duras. De la forme au sens, Paris, L’Harmattan.

Bourgeois Sylvie, 2007, Marguerite Duras, une écriture de la réparation,Paris, L’Harmattan, collection « Critiques Littéraires ».

Bouthors-Paillart Catherine, 2002, Duras la métisse : métissage fantasmatique et linguistique dans l’œuvre de Marguerite Duras, Genève, Librairie Droz, collection « Histoire des idées et critique littéraire ».

Caute Adeline, 2018, Maternité et sacrifice dans le récit au féminin français, québécois et américain 19451968. Perspectives comparatistes, Paris, Classiques Garnier, collection « Genres, sexes, textes ».

Chouen-Ollier Chloé, 2015, Marguerite Duras : écrire l’écart, Paris, Lettres modernes Minard, collection « Bibliothèque des lettres modernes. Série Critique ».

ClederJean, 2019, Duras,Paris, Icônes.

Cousseau Anne, 1999, Poétique de l’enfance chez Marguerite Duras, Genève, Librairie Droz, collection « Histoire des idées et critique littéraire ».

Daussaint-Doneux Isabelle, 2006, « Duras, là où la marge devient norme », dans CousseauAnne et Doussel-DenèsDominique (dirs), Marguerite Duras : marges et transgressions ; actes du colloque des 31 mars, 1er et 2 avril 2005, Université Nancy 2, UFR de Lettres, Nancy, Presses universitaires de Nancy, collection « Le texte et ses marges », p. 243-255.

David Michel, 1996, Marguerite Duras, une écriture de la jouissance : psychanalyse de l’écriture, Paris, Desclée de Brouwer.

Drissi Hamida, 2008, L’Œuvre de Marguerite Duras ou L’expression d’un tragique moderne, thèse de doctorat, Université Paris-Est. Disponible sur : https://www.yumpu.com/fr/document/view/17609702/loeuvre-de-marguerite-duras-ou-lexpression-dun-tragique-moderne [consulté le 17 sept. 2023].

Fau Christine, 1995, « Le rituel de la comédienne dans trois pièces de Marguerite Duras », Symposium, 49/1, p. 22-34.

Gervais Zaninger Marie-Annick, 2006, « Marguerite Duras, La fabrique d’un visage », dans Cousseau Anne et Roussel-Denès Dominique (dirs), Marguerite Duras : marges et transgressions ; actes du colloque des 31 mars, 1er et 2 avril 2005, Université Nancy 2, UFR de Lettres, Nancy, Presses universitaires de Nancy, collection « Le texte et ses marges », p. 113-128.

Ghorbel Wafa, 2019, « La mère chez Duras : “Deux fois étrange, deux fois étrangère” : L’exemple d’Un barrage contre le Pacifique », dans Limam-Tnani Najet (dir.), Marguerite Duras : Altérité et étrangeté ou la douleur de l’écriture et de la lecture, Presses universitaires de Rennes, p. 151-161.

Hanania Cécile (dir.), 2014, Marguerite Duras. Le rire dans tous ses éclats, Amsterdam/New York, Rodopi, collection « Faux titre ».

Jacquot Martine L., 2006, Duras, ou le regard absolu, Toulon, Presses du Midi.

Jolly Geneviève, 2006, « Avènement d’une dramaturgie en marge (Les Eaux et Forêts, Le Square et La Musica) », dans Cousseau Anne et Roussel-Denès Dominique (dirs). Marguerite Duras : marges et transgressions ; actes du colloque des 31 mars, 1er et 2 avril 2005, Université Nancy 2, UFR de Lettres, Nancy, Presses universitaires de Nancy, « Le texte et ses marges », p. 181-191.

Loignon Sylvie, 2001, Le Regard dans l’œuvre de Marguerite Duras. Circulez, y’a rien à voir, Paris, L’Harmattan.

Loignon Sylvie, 2003, Marguerite Duras, Paris, L’Harmattan.

Marini Marcelle, 1977, Territoires du féminin. Avec Marguerite Duras, Paris, Éditions de Minuit, collection « Autrement dites ». Disponible sur : https://www.cairn.info/territoires-du-feminin--9782707301727.htm[consulté le 14 juin 2023].

Meurée Christophe, 2019, « “Il m’a fallu vingt ans pour écrire ce que je viens de dire là”. L’entretien comme “déplacement de la littérature” (1974-1996) », dans Ammour-Mayeur Olivier, de Chalonge Florence, Mével Yann et Rodgers Catherine (dirs),Marguerite Duras. Passages, croisements, rencontres, Paris, Éditions Classiques Garnier, collection « Colloques de Cerisy – Littérature ».

Pagès-Pindon Joëlle, 2012, Marguerite Duras : l’écriture Illimitée, Paris, Ellipses.

Pagès-Pindon Joëlle, 2019, « Le Livre dit. De la voix qui s’exhibe à la voix qui fait voir » dans Ammour-Mayeur Olivier, de Chalonge Florence, Mével Yann et Rodgers Catherine (dirs), Marguerite Duras. Passages, croisements, rencontres, Paris, Éditions Classiques Garnier, collection « Colloques de Cerisy – Littérature ».

Pinthon Monique, 2009, « Marguerite Duras et l’autobiographie : le pacte de vérité en question », RELIEF (Revue électronique de littérature française), 3, Utrecht University, p. 30-42. Disponible sur : https://doi.org/10.18352/relief.400.

Richaudeau François, 1986,« De Marguerite Duras à Marcel Jousse, le Jésuite », Communication et langages, 69, p. 8-25. Disponible sur : https://doi.org/10.3406/colan.1986.1778.

Rosello Mireille, 1987, « Amertume : l’eau chez Marguerite Duras », Romanic Review, 78/ 4, p. 515-538.

Šramek Jiří, 1977, « Le rôle des personnages romanesques chez Marguerite Duras », Études romanes de Brno, 9, p. 37-50.

Texsier-Pauleau Marie-Hélène, 1997, « L’eau et la mer dans les œuvres de Marguerite Duras », thèse de doctorat en littérature française, Université Paris 4.

Vallier Jean, 2014, C’était Marguerite Duras : 1914-1996, Paris, Librairie générale française.

Vayrette Patrick, 2006, « Sur les lieux marginaux des premiers romans durassiens », dans Cousseau Anne et Roussel-Denès Dominique (dirs). Marguerite Duras : marges et transgressions ; actes du colloque des 31 mars, 1er et 2 avril 2005, Université Nancy 2, UFR de Lettres, Nancy, Presses universitaires de Nancy, collection « Le texte et ses marges », p. 35-48.

Wei Keling, 2002, « Le temps à l’œuvre dans l’écriture du deuil : L’Amant de la Chine du Nord de Marguerite Duras », Études littéraires, 34, p. 101-114. Disponible sur : https://doi.org/10.7202/007761ar.

YingyingYang, 2012, « Marguerite Duras et Eileen Chang. L’enfance, le roman familial, l’écriture féminine », thèse en doctorat en littératures, Université de la Sorbonne nouvelle/Paris 3. Disponible sur : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01547165 [consulté le 14 juin 2023].

Théories littéraires

Théorie et critique littéraires

Austin John, 1970, Quand dire, c’est faire, Paris, Seuil.

Bakhtine Mikhaïl, 1984, Esthétique de la création verbale, Paris, Gallimard, collection « Bibliothèque des idées ».

Bakhtine Mikhaïl, 1987, Esthétique et théorie du roman, Paris, Gallimard, collection « Tel ».

Bakhtine Mikhaïl, 1998, La Poétique de Dostoïevski, Paris, Seuil, collection « Points Essais ».

Barthes Roland, 1981, L’Analyse structurale du récit, Paris, Seuil.

Colonna Vincent, 1989, L’Autofiction, essai sur la fictionalisation de soi en littérature, EHESS (École des hautes études en sciences sociales). Disponible sur : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00006609/document [consulté le 14 juin 2023].

Descombes Vincent, 1987, Proust : philosophie du roman, Paris, Éditions de Minuit, collection « Critique ».

Doubrovsky Serge, Lecarme Jacques et Lejeune Philippe (dirs), 1993, Autofiction et Cie, Université Paris 10, Centre de recherches Interdisciplinaires.

Forest Philippe, 2011, Je et Moi, Paris, Gallimard.

Holbek Bengt, 1990, « Le langage des contes merveilleux », Cahier de littérature orale, 28.

Hubier Sébastien, 2003, Littératures intimes. Les expressions du moi, de l’autobiographie à l’autofiction, Paris, Armand Colin, collection « U ».

Lecarme Jacques et Lecarme-Tabone Éliane, 1997, L’Autobiographie, Paris, Armand Colin, collection « U Lettres ».

Le goff Jacques et Schmitt Jean-Claude (dirs), 1982, Le Charivari, Actes de la table ronde organisée à Paris par le CNRS et l’EHESS, Paris, La Haye, Mouton.

Le goff Jacques, 1985, Les Intellectuels au Moyen Âge, Paris, Seuil, collection « Histoire ».

Leguen Brigitte, 2019, « Autofiction versus écriture de soi chez les écrivaines françaises contemporaines », En Feminismo/s, 34, p. 121-141. Disponible sur : https://rua.ua.es/dspace/bitstream/10045/100398/1/Feminismos_34_06.pdf [consulté le 14 juin 2023].

Rallo Elisabeth, 1989, Images de l’adolescence dans quelques récits du XXe siècle, Paris, José Corti.

Ricœur Paul, 1984, Temps et récit II, La configuration dans le récit de fiction, Paris, Seuil, collection « Points Essais ».

Rousseau Marjorie, 2011, « La prostituée au XIXe siècle : vers une vacance du personnage romanesque », Les chantiers de la création, 4. Disponible sur : https://journals.openedition.org/lcc/365#quotation [consulté le 14 juin 2023].

Sollers Phillipe, 1970, L’Écriture et l’expérience des limites, Paris, Seuil.

Zipes Jack, 2007, Les Contes de fées et l’art de la subversion, Paris, Payot, collection « Petite bibliothèque Payot ».

Ethnocritique de la littérature

Cnockaert Véronique, 2009, « L’empire de l’ensauvagement : Adieu de Balzac », Romantisme, 145, p. 37-49. Disponible sur : https://www.cairn.info/revue-romantisme-2009-3-page-37.htm [consulté le 14 juin 2023].

Cnockaert Véronique, 2010, « L’empire au miroir. Renée Saccard ou la vieille de la Mi‑Carême », dans Privat Jean-Marie et Scarpa Marie (dirs). Horizons ethnocritiques, Nancy, Presses universitaires de Nancy, collection « EthnocritiqueS », p. 17-31.

Cnockaert Véronique, 2017, « Ensauvagement du personnage et écriture ensauvagée », dans Ensauvagement du personnage et écriture ensauvagée. Carnet de recherche : l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. Disponible sur : https://oic.uqam.ca/publications/publication/ensauvagement-du-personnage-et-ecriture-ensauvagee [consulté le 14 juin 2023].

Cnockaert Véronique, 2018, « Le corps instruit. La faute de l’abbé Mouret d’Émile Zola », Les Cahiers naturalistes, n° 92, Dossier « Ethnocritiques zoliennes », p. 66-84.

Cnockaert Véronique, 2021, « Écritures liminoïdes et langues sur le seuil. L’Assommoir de Zola, L’Avalée des avalés de Ducharme », dans Cnockaert Véronique, Scarpa Marie et Vinson Marie‑Christine (dirs), L’Ethnocritique en mouvement. Trente ans de recherches avec Jean‑Marie Privat. Disponible sur : http://www.ethnocritique.com/fr/node/250/ [consulté le 14 juin 2023].

Cnockaert Véronique et Dumoulin Sophie, 2015, « Oralités/Littératies/Littératures », Cahier Figura, 38, « Les douze travaux du texte ». Disponible sur : http://oic.uqam.ca/fr/system/files/garde/61808/documents/cf38_12.pdf [consulté le 14 juin 2023].

Cnockaert Véronique, Privat Jean-Marie et Scarpa Marie (dirs), 2011, L’Ethnocritique de la littérature, Québec, Presses de l’Université du Québec, collection « Approches de l’imaginaire ».

Delmotte-Halter Alice, 2010, « L’Amant, approche ethnocritique », La Revue des Ressources, Dossier « Marguerite Duras ». Disponible sur : https://www.larevuedesressources.org/l-amant-approche-ethnocritique,1672.html [consulté le 14 juin 2023].

Delmotte-Halter Alice, 2018, Revoir Osnabrück : sur la cuisine dans un livre d’Hélène Cixous,Nancy, Presses universitaires de Nancy, collection « EthnocritiqueS ».

Drouet Guillaume, 2011, Marier les destins : une ethnocritique des Misérables, Nancy, Presses universitaires de Nancy, collection « EthnocritiqueS ».

Menard Sophie, 2014, « Avec sa jambe de boiteuse. Lecture ethnocritique d’“À une passante” de Baudelaire », Ethnologie française, 44, p. 643-650. Disponible sur : www.cairn.info/revue-ethnologie-francaise-2014-4-page-643.htm [consulté le 14 juin 2023].

Menard Sophie, 2017, « Le “personnage liminaire” : une notion ethnocritique », Litter@ Incognita. Université Toulouse Jean Jaurès, 8, « Entre-deux : Rupture, passage, altérité ». Disponible sur : https://blogs.univ-tlse2.fr/littera-incognita-2/2017/09/24/le-personnage-liminaire-une-notion-ethnocritique/ [consulté le 14 juin 2023].

Menard Sophie, 2019, « De l’oiseau à la lettre : l’entrée en écriture dans Histoire de ma vie de George Sand », Pratiques, 183-184. Disponible sur : http://journals.openedition.org/pratiques/7182 [consulté le 14 juin 2023].

Privat Jean-Marie, 1994, Bovary charivari : essai d’ethno-critique, Paris, CNRS, collection « CNRS littérature ».

Privat Jean-Marie, 2005, « Une ethnocritique des intersignes : Le Retour et ses discours », Études de lettres,1-2.

Privat Jean-Marie, 2006,« Un habitus littératien ? », Pratiques, 131-132, p. 125-130.Disponible sur : https://www.persee.fr/doc/prati_0338-2389_2006_num_131_1_2122 [consulté le 14 juin 2023].

Privat Jean-Marie, 2009, « Parler d’abondance. Logogenèses de la littérature », Romantisme, 145, p. 79-95. Disponible sur : https://doi.org/10.3917/rom.145.0079.

Privat Jean-Marie, 2017, « “Le chapeau de l’arpenteur”. Polylogie, dialogie, hétérophonie » dans Ménard Sophie et Privat Jean-Marie (dirs), À l’œuvre, l’œuvrier, Nancy, Presses universitaires de Nancy, collection « EthnocritiqueS », p. 47-84. Disponible sur : http://ethnocritique.com/fr/article-dun-chapitre/le-chapeau-de-larpenteur-polylogie-dialogie-heterophonie#footnote33_mxy7tui [consulté le 14 juin 2023].

Privat Jean-Marie, 2018, « Sur La Raison graphique.La domestication de la pensée sauvage de Jack Goody », Questions de communication, 33. Disponible sur : http://journals.openedition.org/questionsdecommunication/12581 [consulté le 14 juin 2023].

Privat Jean-Marie, 2019a, « Littératie », Pratiques, 183-184. Disponible sur : http://journals.openedition.org/pratiques/6762[consulté le 14 juin 2023].

Privat Jean-Marie, 2019b, « Oralité », Pratiques, 183-184. Disponible sur : http://journals.openedition.org/pratiques/6772 [consulté le 14 juin 2023].

Scarpa Marie, 2000, Le Carnaval des Halles : une ethnocritique du Ventre de Paris de Zola, Paris, CNRS, collection « CNRS littérature ».

Scarpa Marie, 2009a, L’Éternelle jeune fille : une ethnocritique du Rêve de Zola, Paris, Champion, collection « Romantisme et modernités ».

Scarpa Marie, 2009b, « Le personnage liminaire ». Romantisme, 145, p. 25-35. Disponible sur : https://www.cairn.info/revue-romantisme-2009-3-page-25.htm [consulté le 14 juin 2023].

Scarpa Marie, 2009c, « Sauvage, vous avez dit “sauvage” ? Lecture ethnocritique de “La Mère Sauvage” de Maupassant », Littérature, 153, p. 36-49. Disponible sur : https://www.cairn.info/revue-litterature-2009-1-page-36.htm [consulté le 14 juin 2023].

Scarpa Marie, 2013, « L’ethnocritique de la littérature : Présentation et situation », Multilinguales, p. 7-18. Disponible sur : http://journals.openedition.org/multilinguales/2808 [consulté le 14 juin 2023].

Vinson Marie-Christine, 2012, « Bécassine ou comment on fait les bécasses », dans Cnockaert Véronique, Gervais Bertrand et Scarpa Marie (dirs), Idiots, figures et personnages liminaires, Nancy, Presses universitaires de Nancy, collection « EthnocritiqueS », p. 56-72.

Sciences humaines et sociales

Approches anthropologiques et ethnologiques

Albert Jean-Pierre, 1997, Le Sang et le Ciel : les saintes mystiques dans le monde chrétien, Paris, Aubier, collection « Historique ».

Belmont Nicole, 1973, Mythes et croyances dans l’ancienne France, Paris, Flammarion, collection « Questions d’histoire ».

Belmont Nicole, 1999, Poétique du conte : essai sur le conte de tradition orale, Paris, Gallimard, collection « Le langage des contes ».

Blanc Dominique, 1987, « Le chiffre du destin. Le sort des vivants et le sort des morts dans les loteries de l’Europe du Sud », Études rurales, 105-106.

Bonnin Richard, 2000, « Dispositifs et rituels du seuil : une topologie sociale », Communications, 70, p. 65-92.

Campbell Joseph, Moyers Bill et Tanzac Jazenne, 2009, Puissance du mythe, Paris, Oxus.

Couchard Françoise, 1991, Empire et violence maternelles. Étude d’anthropologie psychanalytique, Paris, Dunod.

Couroucli Maria, 2005,« Du cynégétique à l’abominable », L’Homme, 174. Disponible sur : http://journals.openedition.org/lhomme/25104 [consulté le 14 juin 2023].

Dalla Bernadina Sergio, 2018, « Violence, sexualité et fascination : Le chasseur et sa proie », entretien avec Sergio Dalla Bernadina, Le Paratonnerre. Disponible sur : http://leparatonnerre.fr/2017/12/04/violence-sexualite-et-fascination-le-chasseur-et-sa-proie/ [consulté le 14 juin 2023].

Dawsey John, 2016, « Sismologie de la performance : plateaux, temps, f(r)ictions », Cultures-Kairós. Disponible sur : https://revues.mshparisnord.fr : 443/cultureskairos/index.php?id=1403 [consulté le 14 juin 2023].

Descola Philippe, 2005, Par-delà nature et culture, Paris, Gallimard.

Desideri Lucie, 1991, « Jeu de l’œil », Ethnologie française, 21, p. 415-422. Disponible sur : www.jstor.org/stable/40989294 [consulté le 14 juin 2023].

Desideri Lucie, 2003, « Alphabets Initiatiques », Ethnologie Française, 33, p. 673‑682. Disponible sur : www.jstor.org/stable/40990627 [consulté le 14 juin 2023].

Douglas Mary, 2016, De la souillure : essai sur les notions de pollution et de tabou, Paris, La Découverte.

Fabre Daniel, 1986, « La voie des oiseaux. Sur quelques récits d’apprentissage », L’Homme, 99, p. 7-40.

Fabre Daniel, 1987a, « Le retour des morts », Études rurales, 105-106, p. 9-34.

Fabre Daniel, 1987b, « Le rite et ses raisons », Terrain, 8. Disponible sur : http://journals.openedition.org/terrain/3148 [consulté le 14 juin 2023].

Fabre Daniel, 1999, « Le corps pathétique de l’écrivain », Gradhiva : revue d’histoire et d’archives de l’anthropologie, n° 25, p. 1-13.

Fabre Daniel, 2000, « Lire au féminin », Clio. Femmes, Genre, Histoire, 11, p. 179‑209. Disponible sur : http://journals.openedition.org/clio/219 [consulté le 14 juin 2023].

Fabre Daniel, 2005, « Limites non frontières du Sauvage », L’Homme, 175‑176, p. 427-430. Disponible sur : https://doi.org/10.4000/lhomme.29593 [consulté le 14 juin 2023].

Fabre Daniel, 2014, « Marcel Proust en mal de mère. Une fiction du créateur », Gradhiva : revue d’histoire et d’archives de l’anthropologie, 20, p. 48-83. Disponible sur : https://journals.openedition.org/gradhiva/2831#quotation [consulté le 14 juin 2023].

Fabre Daniel, 2015, « L’invisible initiation : devenir filles et garçons dans les sociétés rurales d’Europe », Campus Condorcet Paris-Aubervilliers. Disponible sur : https://www.canal-u.tv/chaines/campus-condorcet/l-invisible-initiation-devenir-filles-et-garcons-dans-les-societes-rurales [consulté le 14 juin 2023].

Fabre-Vassas Claudine et Fabre Daniel, 1987, « L’ethnologie du symbolique en France : situation et perspectives », dans Chiva Isac et Utz Jeggle (dirs), Ethnologies en miroir : La France et les pays de langue allemande, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme. Disponible sur : https://doi.org/10.4000/books.editionsmsh.2348.

Fabre-Vassas Claudine et Fabre Daniel, 1995, « Du rite au roman. Parcours d’Yvonne Verdier », dans Verdier Yvonne, Coutume et destin : Thomas Hardy et autres essais, Paris, Gallimard, collection « Bibliothèque des sciences humaines ».

Ginzburg Carlo, 1982, « Charivari associations juvéniles chasse sauvage », dans Le Goff Jacques et Schmitt Jean-Claude (dirs), Le Charivari. Actes de la table ronde organisée à Paris par le CNRS et l’EHESS, Paris, La Haye, Mouton.

Ginzburg Carlo, 2011, Le Sabbat des sorcières, Paris, Gallimard.

Goguel D’allondans Thierry, 2002, Rites de passage, rites d’initiation : lecture d’Arnold van Gennep, Québec, Presses de l’Université Laval.

Goody Jack, 1979, La Raison graphique : la domestication de la pensée sauvage, Paris, Éditions de Minuit.

Goody Jack et Privat Jean-Marie, 2007, Pouvoirs et savoirs de l’écrit, Paris, La Dispute.

Hell Bertrand, 2012, Le Sang noir. Chasse et mythe du Sauvage en Europe, Paris, L’Œil d’or.

Héritier Françoise, 1996, Masculin, Féminin. La pensée de la différence, Paris, Odile Jacob.

Héritier Françoise, 2011, La plus belle histoire des femmes, Paris, Seuil.

Largueche Évelyne, 2004, « L’injure comme objet anthropologique », Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée, 103-104. Disponible sur : http://journals.openedition.org/remmm/1198 [consulté le 14 juin 2023].

Le Breton David, 2008, Anthropologie du corps et modernité, Paris, Presses universitaires de France.

Leach Edmund, 1980,« Aspects anthropologiques de la langue : injures et catégories d’animaux », L’Unité de l’homme, Paris, Gallimard.

Lévi-Strauss Claude, 1994 [1952], Le Père Noël supplicié, Genève, Éditions Sables.

Lévi-Strauss Claude, 2002 [1949], Les Structures élémentaires de la parenté, Berlin, Mouton de Gruyter.

Lévi-Strauss Claude, 1990 [1962], La Pensée sauvage, Paris, Presses Pocket.

Lombard-Jourdan Anne, 2005, Aux origines de Carnaval. Un dieu gaulois ancêtre des rois de France, Paris, Odile Jacob.

Mauss Marcel, 1973, Essai sur le don : Forme et raison de l’échange dans les sociétés archaïques, Paris, Presses universitaires de France, collection « Quadrige ».

Monjaret Anne, 2005, « De l’épingle à l’aiguille : l’éducation des jeunes filles au fil des contes », L’Homme, 173, p. 119-147. Disponible sur : http://www.jstor.org/stable/25157083 [consulté le 14 juin 2023].

Morin Edgar, 1976, L’Homme et la mort, Paris, Seuil.

Ong Walter, 2014, Oralité et écriture : la technologie de la parole, Paris, Les Belles Lettres.

Rey-Flaud Henri, 1985, Le Charivari. Les rituels fondamentaux de la sexualité,Paris, Payot.

Saumade Frédéric, 1995, « Chasseur, torero, boucher : le triangle sémantique du sang animal », L’Homme, 136, p. 113-121. Disponible sur : http://www.persee.fr/doc/hom_0439-4216_1995_num_35_136_370003 [consulté le 14 juin 2023].

Schmitt Jean-Claude, 1994, Les Revenants. Les vivants et les morts dans la société médiévale, Paris, Gallimard, collection « Bibliothèque des Histoires ».

Segalen Martine, 1980, Mari et femme dans la société paysanne, Paris, Flammarion.

Segalen Martine, 2005, Rites et rituels contemporains, Paris, Armand Colin, collection « Sciences sociales ».

Soudière Martin de la, 2000, « Le paradigme du passage », Communications, 70, p. 5-31. Disponible sur : https://doi.org/10.3406/comm.2000.2060.

Turner Victor, 1990, Le Phénomène rituel : structure et contre-structure, Paris, Presses universitaires de France.

Ueltschi Karin, 2008, La Mesnie Hellequin en conte et en rime. Mémoire mythique et poétique de la recomposition, Paris, Champion.

Van Gennep Arnold, 1998 [1924], Le Folklore français, tome 1 : Du berceau à la tombe : Naissance, baptême, fiançailles, mariage, funérailles. Cérémonies périodiques, cycliques et saisonnières : Carnaval-Carême, Pâques, Paris, Robert Laffont.

Van Gennep Arnold,2011 [1909], Les Rites de passage, Paris, Éditions A. et J. Picard, collection « Picard Histoire ».

Verdier Yvonne, 1977, « Grands-mères, si vous saviez… », Cahiers de littérature orale, 4, p. 17-55. 

Verdier Yvonne, 1979, Façons de dire, façons de faire : la laveuse, la couturière, la cuisinière, Paris, Gallimard.

Verdier Yvonne, 1995, Coutume et destin : Thomas Hardy et autres essais, Paris, Gallimard, « Bibliothèque des sciences humaines ».

Zonabend Françoise, 1981, « Le très proche et le pas trop loin : réflexions sur l’organisation du champ matrimonial des sociétés à structures de parenté complexes », Ethnologie française, 4, p. 311-18. Disponible sur : http://www.jstor.org/stable/40988679 [consulté le 14 juin 2023].

Histoire et autres sciences sociales

Bernos Marcel, Knibiehler Yvonne, Ravoux-Rallo Élisabeth et Richard Éliane, 1983, De la pucelle à la minette. Les jeunes filles de l’âge classique à nos jours, Paris, Temps actuels, collection « La passion de l’histoire ».

Bonnefon Jean de, 1909, La Corbeille des roses ou les dames de lettres, Paris, Société d’édition de Bonville et Cie.

Bourdieu Pierre, 1980, « L’identité et la représentation : Éléments pour une réflexion critique sur l’idée de région », Actes de la recherche en sciences sociales, 35. Disponible sur : https://doi.org/10.3406/arss.1980.2100 [consulté le 14 juin 2023].

Bourdieu Pierre, 1981, « Épreuve scolaire et consécration sociale »,Actes de la recherche en sciences sociales, 39, p. 3-70. Disponible sur : https://doi.org/10.3406/arss.1981.2124.

Bourdieu Pierre, 1982, « Les rites comme actes d’institution »,Actes de la recherche en sciences sociales, 43, p. 58-63. Disponible sur : http://www.persee.fr/doc/arss_0335-5322_1982_num_43_1_2159 [consulté le 14 juin 2023].

Certeau Michel de, 1980, L’Invention du quotidien. Tome 1 : Arts de faire, éd. de L. Giard, Paris, Union générale d’éditions, collection « 10/18 ».

Chambrier-Slama Josiane, 2017, « L’originaire et l’archaïque en clinique contemporaine », dans Bouhsira Jacques (dir.), L’Originaire et l’archaïque, Paris, Presses universitaires de France, p. 61-79.

Chartier Roger, 2001,« Culture écrite et littérature à l’âge moderne », Annales. Histoire, Sciences sociales, 4-5, 56e année, p. 783-802. 

Chevalier Jean et Gheerbrant Alain, 1969, Dictionnaire des symboles, Paris, Robert Laffont.

Cixous Hélène et ClémentCatherine, 1975, La Jeune née, Paris, Union générale d’éditions, collection « Série Féminin Future ».

Cixous Hélène, 2010, Le Rire de la Méduse et autres ironies, Paris, Galilée.

Elias Norbert, 2003, La Civilisation des mœurs,Paris, Pocket « Agora ».

Faure Alain, 1978, Paris carême-prenant. Du carnaval à Paris au XIXe siècle : 1800‑1914, Paris, Hachette, « Littérature et sciences humaines ».

Foucault Michel, 1964, « La Folie, l’absence d’œuvre », La Table ronde, 196, p. 11-21.

Furet François et Ozouf Jacques, 1997, Lire et écrire, l’alphabétisation des Français de Calvin à Jules Ferry, Paris, Éditions de Minuit.

Harrison Robert et Naugrette Florence, 2010, Forêts essai sur l’imaginaire occidental, Paris, Flammarion.

Heers Jacques, 1983, Fêtes des fous et carnavals, Paris, Fayard.

Heinich Nathalie, 2018,États de femme : l’identité féminine dans la fiction occidentale, Paris, Gallimard, collection « NRF essais ».

Houbre Gabrielle, 1996, « Le temps des jeunes filles », Clio, 4, Toulouse, Presses Universitaire du Mirail.

Jolly Jean, 2016, Les Seconds mariages. Étude historique sur la législation des seconds et subséquents mariages, Paris, Hachette BNF.

Lacoue-Labarthe Isabelle, 2011, Lettres et journaux de femmes. Entre écriture contrainte et affirmation de soi. Tumultes, 36, p. 113-132. Disponible sur : https://www.cairn.info/revue-tumultes-2011-1-page-113.htm [consulté le 14 juin 2023].

Meizoz Jérôme, 2001, L’Âge du roman parlant (1919-1939). Écrivains, critiques, linguistes et pédagogues en débat, Genève, Librairie Droz.

Michelet Jules, 1991 [1862], La Sorcière, Paris, Flammarion.

Million Jérôme, 1998, « Le porc, animal mythique », dans Walter Philippe (dir.), Mythologie du Porc. Actes du colloque de Saint-Antoine l’Abbaye (Isère) 4 et 5 avril 1998, Grenoble.

Ong Walter, 2014, Oralité et écriture : la technologie de la parole, Paris : Les Belles lettres.

Paris Alexis Paulin, 1836, Les Manuscrits français de la Bibliothèque nationale, tome 1, Paris, Techener.

Perier Pierre, 2005, École et familles populaires : Sociologie d’un différend,Rennes, Presses universitaires de Rennes. Disponible sur : http://books.openedition.org/pur/24249 [consulté le 14 juin 2023].

Plante Christine, 2015 [1989], La Petite sœur de Balzac. Essai sur la femme auteur, Lyon, Presses universitaires de Lyon.

Péraldi François, 1984, « L’attente du père. Incidence d’une interprétation sur l’œuvre de Marguerite Duras », Études freudiennes, 23, p. 25-41.

Puccini Géraldine, 2018, « De l’animalité de la femme à l’animalisation de l’homme : la figure inquiétante », dans Paoli Marie-Louise (dir.) Eidôlon, 122, Bordeaux, Presses universitaire de Bordeaux.

Racamier Paul-Claude, 2000, Cortège conceptuel, Paris, Apsygée Éditions.

Rauch André, 2000, Crise de l’identité masculine, 1789-1914, Paris, Hachette littérature.

Rolland Dominique, 2007 « Métis d’Indochine, l’inconfort d’un entre-deux », L’Autre, vol. 2, p. 199-212. Disponible sur : https://doi.org/10.3917/lautr.023.0199.

Rosambert André, 1923, La Veuve en droit canonique jusqu’au XIVe siècle,Paris, Librairie Dalloz.

Saint Martin Monique, 1990, « Les “femmes écrivains” et le champ littéraire », Actes de la recherche en sciences sociales, 83, p. 52-56.

Sanders Eve Rachel, 1998, Gender and Literacy on Stage in Early Modern England, Cambridge, Cambridge University Press.

Scheffer Oliver, 2013, « Figures de l’errance et de l’exil : cinéma, art et anthropologie », Aix-en-Provence, Rouge profond.

Vernois Solange, 2018, « Le veuvage au féminin. Images de la veuve dans la presse humoristique illustrée française à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle », Sociétés et représentations, 46/2, p. 79-103.

Vidal-Naquet Pierre, 1981, « Du sauvage au cultivé : le passage de l’adolescence en Grèce ancienne », Raison présente, Enfance et Civilisation, 59, « Enfant antique et pédagogie classique », p. 9-29. 

Wasserman François, 1990, La Grenouille dans tous ses états,Paris, Gallimard.

Wirth Jean, 2008, Les Marges à drôlerie des manuscrits gothiques (1250-1350),Genève, Librairie Droz.

Zaidman Louise, 2001, « Les jeunes filles dans la cité grecque », dans Bruit-Zaidman Louise, Houbre Gabrielle, Klapisch-Zuber Christine et Schmitt-Pantel Pauline (dirs), Le Corps des jeunes filles, de l’Antiquité à nos jours, Paris, Perrin, p. 80-102.