Show cover
Couverture de Philosophie et religion. Nouvelles approches Show/hide cover

Contributeurs

Christophe Bouriau est professeur des universités et membre des Archives Henri-Poincaré – Philosophie et recherches sur les sciences et les technologies (AHP-PReST, Université de Lorraine, Université de Strasbourg, CNRS). Spécialiste de la philosophie allemande, il est notamment l’auteur de : Le « comme si ». Kant, Vaihinger et le fictionalisme (Paris, Éditions du Cerf, 2013), Nietzsche et la Renaissance (Paris, Presses universitaires de France, 2015), Alfred Adler et la philosophie. La psychologie du « comme si » (Paris, Classiques Garnier, 2021). Il traduit actuellement en français les cours universitaires de Schopenhauer.

Paul Clavier est professeur des universités et membre des Archives Henri-Poincaré – Philosophie et recherches sur les sciences et les technologies (AHP-PReST, Université de Lorraine, Université de Strasbourg, CNRS). Il enseigne l’histoire de la métaphysique. Il est notamment l’auteur de : Ex Nihilo. Enquête sur le concept philosophique de création, 2 vol. (Paris, Hermann, 2011), Anathèmes, Blasphèmes et Cie. Au-delà des caricatures (Le Passeur, 2016).

Fabien Faul est maître de conférences et membre du laboratoire Écritures (Université de Lorraine). Il enseigne l’éthique philosophique et théologique, en particulier les questions de bioéthique et l’enseignement social de l’Église catholique. Le cœur de ses recherches porte sur l’articulation entre fondements philosophiques, théologiques ou spirituels de la décision morale dans le cadre d’une philosophie du sujet.

Alexandre Fillon est docteur en philosophie, professeur agrégé de l’enseignement du second degré, chercheur associé du Centre de recherches en histoire des idées (CRHI, Université Côte d’Azur) et attaché temporaire d’enseignement et de recherche (ATER) à l’Université Côte d’Azur. Membre du Groupe international de recherches sur Nietzsche (GIRN), ses recherches portent sur la philosophie de Nietzsche et sur les rapports entre langage et culture dans la philosophie allemande. Il a publié : avec Denat Céline et Wotling Patrick (dirs), Logiques du discours philosophique en Allemagne : de Kant à Nietzsche (Reims, Éditions et presses universitaires de Reims, 2019).

Laurent Husson est maître de conférences et membre du laboratoire Écritures (Université de Lorraine). Il est directeur adjoint de l’Institut national supérieur du professorat et de l’éducation (Inspé) de Lorraine, chargé du pôle 1er degré (Université de Lorraine). Ses recherches portent sur Jean-Paul Sartre auquel il a consacré plusieurs articles. Il a notamment publié : avec Seydoux Guillaume (dirs), « Sartre. Conscience et liberté », numéro thématique, Le Portique,n° 16, 2006. Il est également l’auteur de plusieurs articles dans le domaine de l’éducation.

Sébastien Klam est docteur en théologie, prêtre du diocèse de Metz, enseignant-formateur en éthique médicale, président du comité d’éthique Saint-André et membre de comités d’éthiques hospitaliers. Sa thèse de doctorat porte sur l’éthique du care et la charité chrétienne.

Florian Larminach est professeur certifié de philosophie au lycée Cormontaigne de Metz, docteur en philosophie et chargé de cours à l’Université de Lorraine. Sa thèse intitulée Histoire de la “fin de l’histoire”, à paraître aux Presses universitaires de France, a été dirigée par Christophe Bouriau (Université de Lorraine).

Thomas Lesser est doctorant contractuel et membre du Centre interdisciplinaire de recherche sur les langues et la pensée (Cirlep, Université de Reims Champagne-Ardenne). Il travaille sur le rôle des pensées grecques tardives dans la formation de la philosophie de Nietzsche, dans le cadre d'une thèse sous la direction de Patrick Wotling. Il se concentre particulièrement sur relation de Nietzsche à Épicure.

Yves Meessen est maître de conférences et membre du laboratoire Écritures (Université de Lorraine). Il enseigne la philosophie et la théologie et s’est spécialisé dans les recherches aux frontières entre ces deux disciplines. Il a notamment publié : Opérativité du langage chez Maître Eckhart (Louvain-la-Neuve, Peeters, 2021), Essai de phénoménologie architectonique (PUN-Éditions universitaires de Lorraine, collection « Philosophie allemande. Une autre histoire », 2021).

Typhaine Morille est professeure agrégée de philosophie de l’enseignement du second degré, professeure en classes préparatoires et chargée de cours à l'Université Paul-Valéry Montpellier 3. Membre du Groupe international de recherches sur Nietzsche (GIRN), elle prépare une thèse intitulée Logiques du rêve. Nietzsche et la morphogenèse des apparences, sous la direction de Patrick Wotling (Université de Reims Champagne-Ardenne, Cirlep). Elle a publié une édition commentée du Gai Savoir de F. Nietzsche (Paris, Garnier-Flammarion, 2020).  

Rémy Poels est ancien élève de l’ENS (École normale supérieure), professeur agrégé de philosophie, membre doctorant des Archives Henri-Poincaré – Philosophie et recherches sur les sciences et les technologies (AHP-PReST, Université de Lorraine, Université de Strasbourg, CNRS) et chargé de cours à l’Université de Lorraine. Il prépare une thèse consacrée à la question du mal chez Schopenhauer, sous la direction de Christophe Bouriau et Peter Welsen.

Lukas Sosoe a enseigné dans les universités de Caen-Normandie, Fribourg (Suisse), Montréal (Québec) et à l’Université technique de Berlin (Allemagne). Ancien boursier de la fondation Alexander von Humboldt, il est professeur d’éthique, de philosophie politique et juridique à l’Université du Luxembourg. Il a notamment publié : Naturalismuskritik und Autonomie der Ethik (Fribourg en Brisgau (Suisse) et Munich (Allemagne), Verlag Karl Alber, 1988), Identité : évolution ou différence ? ; avec Renaut Alain, Philosophie du droit (Paris, Presses universitaires de France, 1991), avec Lajeunesse Yvette, Bioéthique et culture démocratique (Paris, L’Harmattan, 1997).

Patrick Wotling est ancien élève de l’ENS (École normale supérieure), professeur des universités et directeur de l’axe 1 du Centre interdisciplinaire de recherche sur les langues et la pensée (Cirlep, Université de Reims Champagne-Ardenne). Il enseigne la philosophie. Il co-dirige le Groupe international de recherches sur Nietzsche (GIRN), qu’il a fondé. Il a traduit plusieurs ouvrages de Nietzsche et publié un grand nombre d’articles et ouvrages collectifs. Il est membre du comité scientifique de nombreuses revues philosophiques, dont les Nietzsche-Studien, de la collection Monographien und Texte zur Nietzsche-Forschung et de la plateforme électronique Nietzsche Online. Il a notamment publié : Nietzsche et le problème de la civilisation (Paris, Presses universitaires de France, collection « Quadrige », 2012 [éd. orig. 1995]) ; La Pensée du sous-sol (Paris,Allia, 2015 [éd. orig. 1999]), Le Vocabulaire de Nietzsche (Paris, Ellipses, 2012 [éd. orig. 2001]) ; La Philosophie de l’esprit libre. Introduction à Nietzsche(Paris,Flammarion, 2008), Nietzsche (Paris, Le Cavalier bleu, collection « Idées reçues », 2009), en collaboration avec Denat Céline, Dictionnaire Nietzsche (Paris, Ellipses, 2013), « Oui, l’homme fut un essai ». La Philosophie de l’avenir selon Nietzsche (Paris, Presses universitaires de France, 2016), et Nietzsche. La Conquête d'une pensée (Paris, Presses universitaires de France, 2022).